Le blog de

Lays Farra



22/05/2017

Merlin! Where are you? Call your dragon… to weave a mist… To hide us. Merlin! Where are you?… Nobody shall have the sword! Nobody shall wield Excalibur… But me!

Uther in Excalibur (1981)

 

It seems the wisest way to criticize a movie is by whining about the absence of a character in it. Namely, everybody’s sad that King Arthur:Legend of the Sword (henceforth KALOTS) does not feature Merlin :

(suite…)

Étiquettes : | Aucun commentaire
20/05/2017

(j’ai laissé « déviance » pour l’assonance mais ça cadre pas vraiment)

Il y a quelques années nous fêtions l’anniversaire de quelqu’un dans un bar, et je m’étais retrouvé à discuter à une table de gens que je ne connaissais pas bien. Une personne nous parle de son travail dans le secteur scolaire et d’une formation récente suivie sur le sujet des enfants surdoués – Pardon, s’interrompit-elle en roulant des yeux, des enfants-à-haut-potentiel.

– C’est quoi ?, demande quelqu’un

– C’est des enfants qui  peuvent très bien réussir leur scolarité ou alors la rater complètement… Comme tout le monde, quoi !

Hah, cette catégorie est vraiment ridicule, rigole-t-on ! Comme j’étais étiquetté Enfant à Haut Potentiel (HP) plus jeune, j’allais réagir aux ricanements, inquiété par ce mépris professoral. Mais quelqu’un arriva et la conversation s’interrompit pour qu’on le salue un par un.

Alors que je pondérais le nombre de bises ou la poignée de main appropriée en attendant mon tour, je me demandais : est-ce que c’était faux ?

(suite…)

25/03/2017

Beware: English is not my maternal language so a few oddities might pop up in the following article.

Recently, Crash Course purported to take a look at myths and to teach you about « mythology », in a series presented by Mike Rugnetta. I quite like some of their other shows so as a learning scholar on the history of religion, and myself producing a few videos on the topic with a few friends I thought that I’d watch them.

The risk is, of course, falling into a simple listing of gods and stories that forgets to put them in context or analyse them. Feminine figures all become « mothers earths », any celestial being is a Sky Father or a Sky God or, god forbid, a Sun God. All nuance is lost to endless paralellism, attempting to erase difference or even influence : similarities become some sort of doorway into a shared human prehistory, although many times you can clearly see pattern of diffusion rather than shared inheritance. Of course who wrote down our sources is hugely important in such matters. For example, in colonial contexts, maybe the indigenous myths resembles christianity because of missionaries’ attempts to retrofit christianity into local myths to help convert the locals? Maybe if all our sources come from after they made contact with the West we should be wary to not extrapolate the state of their religion in the previous centuries from that? Maybe when the christian Church Fathers talked about paganism they weren’t entirely 100% objective? I don’t know, maybe carefully analyzing the material from which we create narratives about ancient religion and myth is important, something we attempted to do with Antoine and Camille in our video on the links between Samhain and Halloween.

As to Crash Course Mythology, as far as the credits let me see, by people with no training in actual religious studies.

  • Raoul Meyer is credited as writer. He seems to be trained mainly in history/litterature?
  • Alexis Soloski is credited as content consultant, seems to be mainly a drama critic.
  • Meredith Danko and Zulaiha Razak are listed as script editors, and Zulaiha Razak alone as script supervisor. They worked on Mental Floss I think, I don’t know their background.

That’s not a huge problem, but if they draw from a wide varieties of approaches and schools of analysis they might just provide an introduction to the vast and varied study of myth.

Which I think they didn’t for now.

In fact, I think they lifted pretty much the entirety of the episodes written for now from David Leeming’s The World of Myth : an Anthology (1992). I think there’s a good case for plagiarism, or at least copy-pasting of the utmost laziness and dishonesty and as I’ll attempt to show, it doesn’t require much research to show it. Let’s look at their episode #2 « Creation Myths : Creation from the Void« .

(suite…)

05/02/2017

Je voulais juste faire un article pour que le premier sur la page d’accueil soit un peu plus accueillant, peut-être, et pour réunir ce que j’ai fait cette semaine. Peut-être que je devrais faire une sorte de résumé mensuel ou hebdomadaire où je liste ce que j’ai fait de valable surtout quand j’ai tendance à les poster à 2h du matin.

(suite…)

23/11/2016

Et tu diras, laisse-donc là les journaux
Aragon, Petite suite sans fil.

 

 

 

À la suite de l’élection présidentielle américaine j’ai été victime comme tant d’autres d’une sorte de surcharge médiatique, saturé par les multiples diagnostics contradictoires, les brahmanes qui prétendent tous qu’il faut continuer de faire ce qu’ils font depuis toujours et si-seulement-tout-le-monde-les-écoutait, les radicaux qui sont prêts à tout sauf à voter, les tièdes qui ne sont prêts à rien d’autre qu’à voter, les pires poètes du monde qui se targuent d’oindre de leur Ââârt des plaies encore vives, etc.

Mais si ça nous a rappelé à quel point le problème politique fondamental est de gérer des classes divergentes, ça m’a surtout fait réaliser à quel point j’étais fatigué de vivre par procuration la politique d’autres nations.

(suite…)

21/09/2016

Thème : Des Nécromanciens cherchent le dernier locuteur d’une langue autrement morte. Pourquoi ?

Contrainte : Au moins une scène doit se produire dans l’Espace.

Avertissement : parle de suicide, d’automutilation et de sang.

(suite…)

24/08/2016

Avertissement : Cet article discute le nazisme et présente des images de jeux vidéos, bandes dessinées, etc. qui les font figurer. Par conséquent y figurent des discussions et des représentations des génocides qu’ils ont commis, impliquant des représentations gores de cadavres, de sang. Ainsi que des images de jeux vidéos relativement violents qui peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ou des plus sensibles à ces sujets .

(suite…)

07/08/2016

 

Tétynons Ogma 63

Thème: Des personnages de BD à côté de la plaque.
Contrainte: Vous ferez un récit court. Pas de vers. Pas d’assonance. Pas de chanson de geste. Juste, un petit récit.

Ma contribution ci-après :


 

«Alors mon petit Blutch, on se prélasse ?

— Sergent ! Euh, c’est pas ce que vous croyez, j’étais à deux doigts d’enfourcher Arabesque et de me rejoindre ma place dans les rangs de…

— Non, non, je voulais pas vous déranger. À vrai dire je pense que c’est vous qui avez raison d’un côté.»

Le caporal Blutch s’interrompit devant l’expression étonnamment absente de son supérieur.

«Ca ne va pas Sergent ?

— Disons, j’ai… Repensé à toutes les missions qu’on a effectué au fil des ans (beaucoup trop pour des sous-officiers si vous voulez mon avis) et je me rends compte après avoir vu cette guerre sous toutes ces facettes que je me suis beaucoup menti à moi-même.

— Comment ça ?

— Eh ben, on continue de s’écharper à la baïonnette et au canon, alors qu’on a des nos yeux vu l’introduction d’autres technologies : des sous-marins, des montgolfières. Il semble que chaque mois j’apprenne une nouvelle leçon sur l’iniquité de cette guerre : le déchirement fratricide qu’elle impose à notre pays (j’ai même dû affronter mes cousins qui avaient joint les confédérés), l’alcoolisme de nos généraux, le cynisme de notre camp qui se veut vertueux dans la récupération des révoltes noires, … Et malgré toutes ces morales affligeantes, je reste persuadé du bien-fondé de cette guerre qu’on arpenté de part en part, et vous, mon pauvre Blutch, vous, je vous force jour après jour à charger alors que…

— Côté iniquité vous avez oublié celle qu’était la conscription.

— C’est vrai, dit-il à moitié songeant aux émeutes qui les coincèrent à New York. Beaucoup de gens seraient autrepart s’ils le pouvaient. Moi pas, certes. Moi j’étais volontaire.»

Blutch était visiblement mal à l’aise. Il reprit :

«Allez sergent, c’est qu’un coup de Blues. Ha ha. Blues, vous voyez ? Parce qu’on est en bleu. Vous dîtes ça maintenant parce que c’est un moment creux mais attendez quelques instants qu’on accueille une figure historique, qu’on doive se déguiser en lavandières confédérées ou en missionnaires mexicains pour notre prochaine mission, ou qu’on se retrouve dans un camp de travail par un hilarant concours de circonstances et vous verrez que vous reprendrez du coeur à l’ouvrage, hein ? Vous serez de retour à me botter les fesses en moins de deux !

— J’espère que vous avez raison.» Conclut Chesterfield.

Ils tenaient leurs deux chevaux en bride, revenant vers le champ de bataille, le silence interrompu seulement par le clopin léger.

«Et nom de dieu ! Techniquement on a appris que vous aviez deux sosies. Deux sosies ! Un passe encore, mais deux autres personnes avec votre tête !

— Que voulez-vous, sergent, j’ai un visage très quelconque.»

30/07/2016

J’ai récemment commencé à lire Mais où sont passés les Indo-Européens ? de Jean-Paul Démoule, qui analyse la construction de ce mythe d’origine de l’occident. Comment à partir de similarités linguistiques et de modèles bibliques d’origine de l’humanité on a supposé un peuple unique, les aryas/aryens qui aurait colonisé de l’Inde à la Scandinavie, et donc qui aurait des abilités ou une destinée hors du commun. Comment on a à partir de leur vocabulaire dépeint une civilisation d’une finesse remarquable, comment les bourgeois européens colonisateurs du XIXe se sont projetés sur leurs ancêtres et leur ont donc prêté des desseins civilisateurs, comment finalement un discours racial construisit une race blonde aux yeux bleus, dolichocéphale et source de la suprématie européenne.

(suite…)

25/07/2016

Enfin, il n’a rien d’essentiellement scout, c’est un jeu de rôle assez light sur le thème de Pokémon que j’ai organisé pour le Passeport Vacances 2015. A l’origine ça devait être un WE entre scouts mais il ne s’était jamais organisé et j’ai gardé la moitié des pokémons faits sur mon vieil ordi.

Le Passeport Vacances est une institution vaudoise qui a sans doute des correspondants un peu partout. Il s’agit d’offrir un panel large d’activités, à un coût modéré, aux enfants et (pré)adolescents dans la période estivale, ce qui leur permet de tester plusieurs types d’activités.

Bien sûr, chaque année, les joueurs veulent tous être spéléologues et parachutistes, donc il y a une loterie pour attribuer les places avec équité, de sorte qu’on trouve quand même des enfants inscrits aux activités « découverte des scouts » qui n’est sans doute pas très attractive à leurs jeunes oreilles.

2682 : « Les scouts » : L’activité a lieu les mardi 18 et mercredi 19 août! Rendez-vous  à l’arrêt de bus « Froideville laiterie » (tl ligne 60) à 13h45 le mardi 18 août et retour au même endroit à 15h30 le mercredi 19

Je fais cet article pour plusieurs raisons

  1. Je sais à quel point il peut être dur d’organiser des activités originales pour un chef scout, souvent jeune ou d’autres moniteurs, donc je me disais que s’ils voulaient s’inspirer du concept ou réutiliser les cartes pokémon, ils le pouvaient. Attention cependant, j’ai parfois malheureusement laissé des gros mots ou des tournures de phrases obscures sur certaines cartes (genre « va demander au centre pokémon » super l’explication) elles pourraient donc mériter un petit nettoyage.
  2. Si d’aventure quelqu’un trouvait une utilité à ce bootleg du jeu de cartes pokémon.
  3. Comme souvenir.
  4. Pour le cas éventuel où on referait un mini-camp Pokémon mais plus long et dans le cadre scout.
  5. Et je le finis à l’occasion de la sortie de Pokémon Go puisqu’il traîne dans mes brouillons depuis un an.

 

J’ai fait une petite vidéo !!!

(suite…)