007

Pas de commentaire

007

Un des trucs vraiment bien avec le scoutisme « perdu dans la forêt » (généralement des terrains incultivables que des paysans nous louent) par opposition au scoutisme en camp fixe (le stéréotype américain, genre camp Lazlo) c’est d’avoir un bout de nature sauvage où tu peux te perdre un peu.
Bien sûr, c’est plus labile, des conditions plus rudes et tu risques de te faire tuer par un sanglier en allant pisser, mais pour s’isoler dans un cadre bucolique c’est bien.

006

Pas de commentaire

006

De nouveau, c’est relativement improbable qu’on tonde tout le monde.
Quand je relis mon scénario, je me dis que chaque épisode, pratiquement, pourrait mettre un terme à bien des troupes, en soi ou par le scandale subséquent. Mais parfois, justement, certaines survivent à bien pire.

Dans les faits, des éclais qui ont des poux, ça peut valoir l’annulation d’un camp, s’il est de courte durée (je crois que Sauvabelin avait eu un épisode du genre). Quand c’est à l’étranger, par contre, et qu’on n’a simplement pas les moyens de rapatrier les gens avant la date prévue parce que les transports sont réservés… Faut bien faire sans.

Du coup, tondre les concernés ? Ca arriverait plus facilement dans un camp de garçons, bien sûr, là où il n’y a pas de stigmate lié à la tonsure. Mais même, ce serait matière à procès des parents, effectivement.

Pour les explosifs, par contre, ça devient de la fiction d’imaginer que le camp continue sans dommage.

005

Pas de commentaire

005

Oui, dans un camp d’été, les plus jeunes tendent à faire toutes les tâches ingrates : vaisselle, cuisine, via souvent un système de badges. Si tu fais ça un ou deux camps, pouf, tu as un badge à l’épaule.
Bien sûr qu’une seule personne s’occupe de la vaisselle de 20, c’est pas normal.

003

Pas de commentaire

003

Il paraît improbable que deux éclaireuses, a priori âgées de 13 ans, se soient trimballées avec de la dynamite sur elles, néanmoins, mon groupe scout gardait en mémoire un chef artificier qui creusait les toilettes du camp de semblable façon, pour s’épargner la peine de creuser.

001

Pas de commentaire

001

Première page ! Va savoir pourquoi mais j’ai décidé d’utiliser uniquement du noir, du rouge, et le mélange RGB entre les deux si l’on veut. Je suppose que ça fera sens plus tard, mais du coup j’hésite à rajouter une couleur pour les phylactères carrés, ceux qui concernent la narration intérieure.

L'Eclaireuse n'a qu'une parole

L’éclaireuse n’a qu’une parole

Pas de commentaire

Le commencement de l’aventure !

J’espère que ce combo WordPress + plugin webcomic + Inkblot porte ses fruits. Je vais essayer de faire les updates le samedi, et apparemment c’est même possible d’automatiser ça donc de quoi nous plaignons-nous.

J’avais fait des boutons ronds pour la barre horizontale mais ça donne encombrant donc tant pis. Je dois encore faire une bannière un peu plus jolie et une image de fond.