[ Accueil / Bande dessinée / Portfolio ]

Lays Farra

06/02/2020

For one thing I hate Spiders—I dislike all kinds of Insects. Their cold intelligence, their empty, stereotyped, unremitted industry repel me. And I am not altogether happy about the future of the Human Race; when I think of the slow refrigeration of the Earth, the Sun’s waning, and the ultimate, inevitable collapse of the Solar System, I have grave misgivings. And all the books I have read and forgotten-the thought that my mind is really nothing but a sieve—this, too, at times disheartens me.

D’une part je hais les araignées — je hais la plupart des insectes. Leur intelligence froide, leur industrie vide, stéréotypée, inlassable me repousse. Et je ne suis pas globalement heureux du futur de la race humaine. Quand je pense au refroidissement de la terre et à l’ultime effondrement de notre système solaire, j’ai de graves appréhensions. Et tous les livres que j’ai lu et oublié — la pensée que mon esprit n’est rien qu’un tamis — souvent cela, aussi, me perturbe.

Logan Pearsall Smith (1865-1946), Trivia (1917), « Dissatisfaction ».

(Traduction personnelle)

Les centaines de milliers de pages lues, relues, disséquées, oubliées ont dû laisser leur empreinte dans les cellules de nos corps et si elles transparaissent dans nos pages, nous ne saurons jamais ni quand, ni comment cela se fait.

Annie Bentoiu (1927-2015), Phrases pour la vie quotidienne (1989), 18 octobre.

Was der Positivismus dem Denken vorwirft, hat das Denken tausendmal gewußt und vergessen, und erst an solchem Wissen und Vergessen Ist es zum Denken geworden.

Ce que le positivisme reproche à la pensée, elle l’a su et l’a oublié mille fois, et c’est ce savoir, c’est cet oubli, qui ont fait d’elle la pensée. Cette distance entre pensée et réalité n’est elle-même que ce que l’histoire a déposé dans les concepts.

Theodor W. Adorno (1903-1969), Minima Moralia, §82 « Drei Schritt der Leibe » (1945).

(trad. Éliane Kaufholz-Messmer et Jean-René Ladmiral)

J’essaie de recommencer à lire plus intensément et ça m’a fait penser à ces trois citations, envie dès lors de les rassembler ici.

Étiquettes : ,

Aucun commentaire

Laisser un commentaire