Le blog de

Lays Farra



04/08/2019

Dans le cadre de Rex Quondam Rexque Futurus, notre émission traitant de la littérature arthurienne, sur Radiokawa, j’avais commencé il y a deux ans une sorte de frise chronologique qui permettrait de visualiser un peu plus facilement la succession de ces œuvres au fil du temps et éventuellement leurs liens entre elles. Quand j’ai commencé à me plonger dans cette littérature je regrettais que ça n’existe pas vraiment, et que la plupart des chronologies qu’on trouve en ligne sur ce sujet se résument à quelque chose comme :

1136 Geoffrey de Monmouth, Historia Regum Britanniae

1155 Wace, Brut

1170-1191 Chrétien de Troyes écrit ses cinq romans

1215-1235 Lancelot-Graal

1380 Sir Gawain and the Green Knight

1470 Thomas Malory, Le Morte d’Arthur

… Ce qui n’aide pas tant que ça à démêler la complexité de toutes les autres.

(suite…)

17/03/2019

« En la Marche de Gaule » sont les premiers mots du Lancelot propre qui introduisent le royaume de son père Ban de Bénoïc et de son oncle Bohort de Gaunes, à la bordure de la Gaule et de la « Petite Bretagne ».

J’aime beaucoup la littérature arthurienne, et j’anime une émission mensuelle dessus depuis près de deux ans maintenant.

(suite…)

22/05/2017

Merlin! Where are you? Call your dragon… to weave a mist… To hide us. Merlin! Where are you?… Nobody shall have the sword! Nobody shall wield Excalibur… But me!

Uther in Excalibur (1981)

 

It seems the wisest way to criticize a movie is by whining about the absence of a character in it. Namely, everybody’s sad that King Arthur:Legend of the Sword (henceforth KALOTS) does not feature Merlin :

(suite…)

Étiquettes : | Aucun commentaire